Histoire des Stades

TOUS LES STADES DU SL BENFICA

La biographie de nos terrains signe une page brillante dans l’histoire du Club, paradigme de la forme comme le Benfica a grandi; une odyssée dans sa glorieuse histoire.

  • Terrain Terras do Desembargador
  • Terrain da Feiteira
  • Terrain de Sete Rios
  • Terrain do Benfica
  • Terrain das Amoreiras
  • Terrain Grande
  • Estádio da Luz

Le 28/02/1904, lorsque le Benfica est né, il ne possédait pas encore de terrains de sport. Fondé par quelques-uns des meilleurs footballeurs portugais de l’époque, mais sans grande capacité économique, le Club a commencé par utiliser les terrains publics des Terras do Desembargador, à Belém, à côté du Couvent des Sœurs Salésias, où l’on jouait déjà au football depuis 1892 et qui était, entre la fin s. XIX et le début du s. XX, l’un des lieux les plus utilisés à cet effet à Lisbonne. C’est sur ce terrain que nos premiers joueurs se sont initiés au “sport-roi”, dans un premier temps en tant que spectateurs avant de devenir joueurs. Après les saisons de 1904/05 et de 1905/06, la dégradation du terrain, tout comme le manque de conditions pour les spectateurs (gradins) et les joueurs (vestiaires), a conduit le Benfica à arrêter d’utiliser le terrain.

Sans arriver à obtenir un espace propre, en dépit de ses tentatives, le Benfica a joué la saison 1906/07 sur le Terrain du Campo da Quinta Nova (Carcavelos) et le Terrain de Cruz Quebrada. Pour la saison 1907/08, il a continué à jouer sur les terrains déjà existants à Lisbonne. Avec l’inauguration du terrain de la Quinta da Feiteira, dans la zone de Benfica, il a commencé à utiliser ces installations, au début en tant que terrain neutre. Le Club possédait à ce moment-là une superstructure (une excellente équipe), mais manquait d’infrastructures (un terrain propre) qui puissent permettre aux joueurs de développer leurs capacités.

Au début de la saison 1908/09, avec l’absorption des structures (terrain sportif, siège et organes sociaux) du Sport Clube de Benfica (titulaire de la Feiteira), l’excellent groupe de joueurs de Belém a finalement obtenu un terrain où il y est resté jusqu’en 1910/11. Cependant, l’incapacité de payer la location du terrain a empêché le club de rester dans la zone de Benfica. Le club a donc utilisé, les saisons suivantes, deux terrains de clubs adversaires : en 1911/12, le terrain de Palhavã, propriété du SC Império, et le terrain des Laranjeiras, propriété de l’Internacional (CIF), pour la saison 1912/13.

En 1940/41, nous avons utilisé comme notre “propre terrain” trois installations d’autres clubs. Pour les matchs officiels, nous avons fait 1 match aux Salésias, propriété du Belenenses, 1 au Lumiar-A (Unidos FC, de Lisboa) et 13 au Stade du Lumiar, où jouait le Sporting. Tout ceci en attendant que les nouvelles installations, dans la zone de Campo Grande, soient prêtes. Treize saisons ont été jouées sur ce terrain, de 1941/42 à 1953/54. Le Club a arrêté de jouer des matchs de football dans la zone du Campo Grande à partir de 1954. Le Club a continué à utiliser ces installations comme école de formation pour le football, et comme terrain pour la pratique d’autres sports parce qu’il y possédait des terrains d’entraînements, une piste d’athlétisme, un stand de tir et un terrain de basketball. Cela a été une glorieuse campagne, avec beaucoup de contributions monétaires, mais aussi de biens (pour les ventes aux enchères) et de travail, de la part de milliers de Benfiquistas répandus dans le monde entier.

En un peu moins d’un demi-siècle, après un effort gigantesque, le Benfica a vu son stade devenir le meilleur stade du Portugal (Inauguré le 01-12- 1954) et l’un des plus grands du monde.

EN UN PEU MOINS D’UN DEMI-SIÈCLE, APRÈS UN EFFORT GIGANTESQUE, LE BENFICA A VU SON STADE DEVENIR LE MEILLEUR STADE DU PORTUGAL (INAUGURÉ LE 01-12-1954) ET L’UN DES PLUS GRANDS DU MONDE.

Nous utilisons des cookies pour enrichir votre expérience de navigation.
En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies.

Accepter