Terras do Desembargador

1904/05 et 1906/07

Le terrain des Terras do Desembargador a été un espace sportif fondamental dans l’évolution du football à Lisbonne et au Portugal. En tant que Benfiquistas, nous ne pouvons que lui porter une affection particulière, puisque que c’est là que nous avons commencé et que nous sommes devenus… des vainqueurs!

'

Au XIXème siècle, beaucoup de matchs de football se jouaient sur les terrains des Terras do Desembargador, à côté du Couvent des Soeurs Salésias, à Belém, après l’inauguration de la Praça de Touros du Campo Pequeno, en 1892, qui été jusqu’alors le lieu d’élection pour les matchs de foot qui se jouaient dans la Capitale.

Encore occasionnels et sans calendrier préétabli, les matchs de foot (annoncés comme des « défis » sur les pages de la presse lisboète de l’époque) attiraient quelques sportifs et beaucoup d’enfants aux Salésias. Les dimanches de matchs, les petits de Belém et les « casapianos » du Restelo étaient excités à l’idée d’assister à un match de foot, mais surtout pour savoir qui allait gagner – celui qui lançait le défi ou celui qui était défie. Après le match, ils imitaient les « héros » dans les rues ou dans le patio de la Casa Pia.

Equipa em Terras do Desembargador

C’est sur ces terrains que, en décembre 1903, le Grupo de Belém, composé des trois frères Rosa Rodrigues (plus connus sous le nom de Catataus) et leurs voisins de la Rue de Belém, renforcés par des ex-«casapianos», ont battu 1-0 l’Internacional (CIF), considéré à l’époque comme le meilleur groupe portugais de football (même s’il y avait des joueurs anglais dans leur équipe).

Lors du déjeuner qui suivi le triomphe, l’idée de fonder un club avec uniquement des portugais est apparue ! La victoire, qui avait provoqué un énorme tumulte, a mené à l’intensification des entraînements et à la fondation de notre club (28-02-1904), quelques mois plus tard. Après sa fondation, les Terras do Desembargador ont été l’un des lieux où se sont réalisés les premiers entraînements et où s’est déroulé le premier match de notre Club (01-01-1905) où nous avons battu le Grupo de Campo de Ourique 1-0.

Nous avons continué à jouer aux Salésias, mais la croissance du Club (en nombre d’associés et en popularité) a fait naître la nécessite de posséder notre propre terrain. C’est l’une des premières mesures de la 1ère Direction, élue le 22-11-1906 et présidée par Januário Barreto, où la décision «d’acquérir un terrain sportif privé pour le club» a été prise lors de la 2ème réunion.

En peu de temps, les joueurs du Benfica ont été considérés comme les meilleurs du Portugal et les joueurs du Carcavellos Club (Cabo Submarino) étaient les seuls considérés comme de la même catégorie, capables de «donner du fil à retordre». Cependant, les joueurs n’avaient pas de bonnes conditions pour s’entraîner et pour jouer. Les structures des Salesias étaient beaucoup trop rudimentaires. En effet, étant des terrains publics, ils étaient aussi utilisés à d’autres fins, comme l’entraînement des soldats et de la cavalerie des régiments militaires Belém par exemple, ce qui laissait souvent la pelouse en très mauvais état.

De plus, les spectateurs gênaient souvent les joueurs, notamment les soldats qui assistaient aux entraînements et aux défis, puisque le terrain se trouvait à l’entrée d’un QG militaire. Ce panorama était très désagréable, surtout pour certains athlètes de notre Club qui étaient eux aussi militaires, parfois hauts gradés... Avec le développement de ses qualités footballistiques, outre leur affirmation en tant que professionnels, cela ne plaisait pas à nos joueurs de se balader avec leur équipement et de devoir improviser des vestiaires en plein air – « ils n’avaient plus l’âge ni la position sociale pour des ‘gamineries’ ».

EN PEU DE TEMPS, LES JOUEURS DU BENFICA ONT ETE CONSIDERES COMME LES MEILLEURS DU PORTUGAL ET SEULS LES JOUEURS DU CARCAVELLOS CLUB (CABO SUBMARINO) ETAIENT CONSIDERES COMME DE LA MEME CATEGORIE, CAPABLES DE «DONNER DU FIL A RETORDRE»


Avec tous les enfants qui assistaient au match, les ballons qui sortaient donnaient un travail fou à les récupérer, tout simplement parce que les enfants interceptaient le ballon et voulaient jouer avec. Il y avait aussi le risque de voir courir des spectateurs sur le terrain, provoquant ainsi des accidents avec les joueurs. António Rosa Rodrigues en est même venu à casser son bras lors d’un accident où il a lui-même cassé la jambe à un jeune qui traversait distraitement le terrain. L’accident a vu l’intervention de la Police, où notre athlète a dû rendre des comptes au commissariat de Belém puisque les terrains étaient publics et devaient être utilisés avec respect. En cas d’accidents, il y avait obligation de répondre devant les autorités

Notre Club ayant quelques difficultés à trouver des espaces à Lisbonne pour jouer au foot, il a utilisé, pendant la saison 1906/07 (la troisième de notre histoire), d’autres terrains (qui ne lui appartenaient pas) pour jouer. Parmi eux, la Quinta Nova à Carcavelos, qui appartenait aux installations du Cabo Submarino et où jouait le Carcavellos Cricket and Football Club – utilisé pour jouer au foot depuis les 1890 – et le terrain de Cruz Quebrada, qui appartenait aux anglais du Lisbon Cricket Club, qui jouaient aussi au football.

Le club a continué à chercher des terrains dans la zone de Belém. Cependant, par manque d’espaces disponibles et à cause du montant de la location beaucoup trop élevée, il n’a jamais été possible d’obtenir le « propre terrain » tant désiré, même en dehors de Belém. La seule solution sera trouvée à Benfica, où il existait déjà un club - le Grupo Sport de Benfica -, qui possédait un bon terrain pour jouer, dans la Quinta da Feiteira, même s’il n’avait pas de bons joueurs.

Actuellement, ces terrains sont intégrés, à cause de l’agrandissement des installations, à la "parada" du Baraquement des Oficinas Gerais de Material de Engenharia de l’Armée, situé au nord de la Rue do Embaixador, entre la Travessa das Zebras et la Rue Alexandre de Sá Pinto.

 

Terrain Terras do Desembargador - CARACTÉRISTIQUES

 

Nom:
Terrain Terras do Desembargador

 

LOCALISATION:
Dans les Terras do Desembargador, entre la Calçada da Ajuda et la Rue Alexandre Sá Pinto

 

SITUATION ACTUELLE:
Parada du Baraquement des Oficinas Gerais de Material de Engenharia (Armée)

 

TYPE DE PROPRIETE:
Terrain public

GRANDS MATCHS
DATE RESULTAT OBSERVATIONS
DECEMBRE de 1903 1 - SL Benfica
0 - Grupo Pinto Bastos
C’est après ce match (revanche) – entre le CIF et l’équipe mixte composée par les joueurs du Grupo de Belém (des Catataus) et de l’Associação do Bem (ex-casapianos) - que la fondation de notre Club s’est décidée.
01/01/1905 1 - SL Benfica
0 - Campo de Ourique
1er match (défi) de notre club. Le Grupo de Campo de Ourique était considéré comme l’une des meilleurs équipes. C’est à ce moment-là que le Benfica a commencé à devenir populaire.
28/01/1906 2 - SL Benfica
1 - Clube Internacional Futebol
1er match (et 1ère victoire) contre l’Internacional, considéré comme le meilleur groupe mixte (avec des joueurs portugais et anglais) du Portugal.
 


 
'

Nous utilisons des cookies pour enrichir votre expérience de navigation.
En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies.

Accepter