Football Féminin

17 avril 2022, 11h11

Cassandra Korhonen

Elle a commencé à attirer l'attention au Aland United, mais la passion pour le football vient de « la maison ». À 24 ans, Cassandra Korhonen a joué pratiquement toute sa carrière en Suède, son pays d'origine, où elle est passée par des clubs comme Västeras IK, Västeras BK 30 et Uppsala, avant de partir en Finlande. Arrivée au Benfica depuis quatre mois (décembre 2021), elle a déjà disputé huit matches et inscrit trois buts.

Cassandra Korhonen

Quand est née votre passion pour le football ?

J'ai un frère plus âgé qui jouait au football depuis longtemps. Quand j'étais petite, mon père entraînait son équipe. Je finissais toujours par aller aux entraînements, parce que ma mère travaillait. Je crois que je suis née pour le football. J'ai commencé à jouer quand j'étais très jeune. 

Comment se passe votre expérience au Benfica et au Portugal ?

Elle est superbe. J'aime l'équipe et la ville de Lisbonne. Je sens que c'est une belle combinaison. 

Vous adaptez-vous de plus en plus à la façon de jouer de l'équipe ? Comment se passent les entraînements ?

Il est clair qu'avec la pratique, aux entraînements, nous connaissons de plus en plus nos coéquipières. C'est toujours compliqué d'entrer dans une nouvelle équipe, mais c'est de plus en plus facile à chaque entraînement. Nous avons toujours de nouvelles choses à apprendre. 

Cassandra Korhonen

« Nous savons que tout est entre nos mains, et toutes les joueuses veulent remporter tous les matches. Nous sommes prêtes pour les matches qui restent »

Cassandra Korhonen

Quelles sont les différences entre le football dans les pays nordiques et celui au Portugal ?

Le football nordique est plus direct dans la recherche du but ; parfois, il est plus rapide qu'ici. Au Portugal, le football est plus technique, il y a plus de dribbles. Et les joueurs des pays nordiques sont plus durs dans les duels.  

Cassandra Korhonen

Dans quel esprit se trouve le groupe pour les matches qui restent ?

Nous savons que tout est entre nos mains, et toutes les joueuses veulent remporter tous les matches. Nous sommes prêtes pour les matches qui restent. Nous voulons vraiment être championnes nationales.

Quel message aimeriez-vous laisser aux Benfiquistas ?

Nous allons remporter les matches qui restent et fêter ensemble la conquête du Championnat.

Texte: José Pedro Verças
Photos: Cátia Luís /SL Benfica
Dernière actualisation: dimanche 17 avril 2022

À lire aussi

Nous utilisons des cookies pour enrichir votre expérience de navigation.
En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies.

Accepter