Futsal

04 juillet 2022, 12h45

André Sousa com o vice-presidente do SL Benfica, Fernando Tavares

À 36 ans, la détermination du gardien du Benfica André Sousa ne s'essouffle pas, lui qui va continuer à défendre les filets de l'équipe de futsal du Glorioso. André Sousa joue au service des Aigles depuis trois saisons, et pour l'international portugais, voir son contrat être prolongé est un moment de « bonheur » et surtout de « reconnaissance de la compétence » démontrée.

 

« C'est un moment de bonheur quand on reconnaît notre compétence professionnelle et personnelle pour ce que nous pouvons apporter au groupe. Nous sommes toujours satisfaits, c'est le signe que le travail est bien fait, que notre parcours est réussi. Quand c'est ainsi, il faut continuer. Et quand les deux parties veulent la même chose, atteindre les mêmes objectifs, tout le monde est content. Cela rend les choses plus simples », a-t-il dit.

L'ambition de gagner est en acier. « Le grand souhait de n'importe quel joueur est de remporter tout ce qu'il y a à remporter. Ceux qui jouent dans un club comme le SL Benfica savent que les choses fonctionnent ainsi, ils savent que les objectifs sont hauts, ambitieux et qu'il existe une certaine pression. Moi, en tant qu'athlète, j'ai toujours été très compétitif, j'aime cette façon d'être. Mon ambition personnelle et les ambitions du Benfica coïncident, et ainsi, c'est plus simple », a affirmé l'un des athlètes les plus titrés du futsal national.

André Sousa

« Le grand souhait de n'importe quel joueur est de remporter tout ce qu'il y a à remporter. Ceux qui jouent dans un club comme le SL Benfice savent que les choses fonctionnent ainsi, ils savent que les objectifs sont hauts, ambitieux et qu'il existe une certaine pression »

André Sousa 

« Je me sens bien, en bonne santé, et très heureux. Quand nous sommes dans cet état d'esprit, c'est plus simple de maintenir les objectifs que j'ai pour moi et pour le Club », a-t-il ajouté. 

André Sousa

Maintenant, c'est l'heure de se reposer un peu après une saison exigeante, car la nouvelle saison implique des ambitions reconnues à ceux qui jouent avec les Aigles.

« La volonté de commencer la prochaine saison est énorme, la saison passée a été une saison difficile, avec une Coupe du Monde, un Euro, beaucoup de matches, environ 60 à 70 matches, une saison atypique. Cette période de repos est importante, notamment pour le mental, parce que nous avons eu des matches très compétitifs, la Liga Placard est plus compétitive, c'est pour cela que cette phase de repos est importante. C'est un mois de réflexion pour arriver le 8 août et commencer la saison avec des ambitions renouvelées », a-t-il souligné.

Texte: Rui Miguel Gomes
Photos: Cátia Luís / SL Benfica
Dernière actualisation: lundi 4 juillet 2022

À lire aussi

Nous utilisons des cookies pour enrichir votre expérience de navigation.
En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies.

Accepter