Football

24 février 2021, 16h30

Jorge Jesus

AVANT-MATCH

Jorge Jesus a profilé le match contre l'Arsenal, pour le match retour des 16es de finale de la Ligue Europa, à 17h55, ce jeudi, au Stade Georgios Karaiskakis, à Athènes. 

Jorge Jesus

Qu'attendez-vous dans ce match retour, après le match nul à Rome ?

Les perspectives sont meilleures. Elles sont meilleures parce que nous avons la capacité pour disputer ce match, assurer la qualification et continuer dans cette compétition. La confiance est totale, le respect pour l'adversaire également. Avant le premier match, nous croyons déjà que nous pouvions disputer cette éliminatoire et c'est ce que nous allons faire en Grèce : disputer cette éliminatoire, tout en sachant que nous savons que nous pouvons passer. C'est une finale.

Jorge Jesus

L'Arsenal ne fait pas une bonne campagne en Premier League...

L'Arsenal est une équipe constituée pour jouer les cinq premières places de la Premier League. Elle n'y est pas, mais les joueurs y sont. Elle possède beaucoup d'arguments et elle est en train d'envisager cette compétition comme sa porte d'entrée en Champions [si elle remporte la Ligue Europa]. Nous avons la capacité pour jouer en Grèce, en donnant tout pour que notre équipe soit qualifiée [pour la prochaine phase de la compétition].

Jorge Jesus

Vous attendiez-vous à plus de soutien public de la part de la Direction, pour faire taire beaucoup de choses qui se disent à l'extérieur ? Êtes-vous heureux au Benfica ?

Encore hier [mardi], moi, Rui Costa et le Président nous nous sommes réunis, comme nous le faisons constamment, pour voir comment nous pouvons sortir de cette crise de résultats. Nous croyons énormément en ce que nous pouvons faire, tout en sachant que la situation dans le Championnat est difficile, mais nous n'abandonnons pas. Notre équipe a atteint une immunité de groupe. En réalité, durant trois ou quatre mois, nous n'allons plus avoir de cas COVID-19. Nous allons travailler normalement, avec intensité, avec des joueurs en bonne santé. Comment ? Avec de l'entraînement, une chose que je n'ai pas pu faire durant un long moment. Je m'adresse directement à la Nation Benfiquista : comprenez ce que je suis en train de vous dire. Soutenez l'équipe ! Ce n'est pas de notre faute si les résultats sportifs sont moins bons, parce qu'ils n'ont rien à voir avoir une faute ou un manque de travail. C'est pour vous que nous travaillons et que nous essayons d'être toujours meilleurs. Nous avons besoin du soutien des Benfiquistas. Bien sûr que je suis heureux au Benfica ! Mais totalement, non, parce que je suis venu ici pour être champion, je suis venu pour travailler avec les joueurs et j'en ai été empêché par la pandémie.

Texte: Marco Rebelo
Photos: Tânia Paulo / SL Benfica
Dernière actualisation: jeudi 25 février 2021

À lire aussi

Nous utilisons des cookies pour enrichir votre expérience de navigation.
En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies.

Accepter