Football

21 décembre 2021, 17h48

Festejos do Benfica

Le premier de deux classicos en une semaine va se jouer ce jeudi 23 décembre, à 20h45, au Estádio do Dragão. Les équipes du Benfica et du FC Porto vont se disputer l'accès aux quarts de finale de la Coupe du Portugal. Les aigles vont se présenter comme la meilleure attaque de la Liga Bwin et avec le meilleur buteur et le meilleur assistant, un registre de top dans le football européen. 

C'est un match incontournable entre deux rivaux du football portugais. Le match va se jouer à un moment où les deux équipes sont en bonne forme : les deux équipes ont surclassé leur adversaire respectif lors du dernier match pour le Championnat National. Au Estádio da Luz, Benfica a reçu et battu le Marítimo, 7-1 ; les bleus et blancs ont été à Vizela remporter la victoire par 0-4. Curieusement, les deux entraîneurs principaux, Jorge Jesus et Sérgio Conceição, ne seront pas présents sur le banc des remplaçants parce qu'ils sont suspendus. João de Deus, pour les aigles, et Vítor Bruno, pour les dragons, vont donc être aux commandes.

Au total, le SL Benfica et le FC Porto se sont déjà affrontés officiellement à 247 reprises, dont 36 pour la Coupe du Portugal, une compétition où les encarnados sont supérieurs. Benfica enregistre 21 victoires (58 %) contre 10 (28 %) pour le rival. Le match nul a été le score final à cinq reprises.

Festejos

De ces 36 rencontres, une dizaine ont été des finales, avec le SL Benfica qui compte huit victoires (dont une au Estádio das Antas – 1982/83) et deux défaites. Les deux clubs ont déjà mesuré leurs forces dans le cadre des huitièmes de finale à quatre reprises (1961/62, 1985/86, 1992/93 et 2000/01), où Benfica est passé à la phase suivante trois fois, s'arrêtant seulement aux portes des quarts de finale en 2000/01.

En ce qui concerne les butsBenfica prend aussi les devants dans les statistiques de la Coupe du Portugal, avec 75 buts inscrits (2,08) contre 43 pour le FC Porto (1,19), en 36 matches.

Dans cette saison de la Coupe du Portugal, Benfica, l'équipe avec le plus de trophées (26), a inscrit six buts contre deux encaissés, laissant derrière lui le Trofense (1-2, après les prolongations) et le Paços de Ferreira (4-1), et a Everton, avec deux buts, comme meilleur buteur ; le FC Porto ont battu le Sintrense (0-5) et le Feirense (5-1) et a Evanilson comme meilleur buteur de l'équipe dans la compétition, avec trois buts.

Rafa e Darwin

Top 6 en Europe : Benfica au niveau du Liverpool et du FC Bayern

Si nous nous concentrons sur les performances des deux équipes en Liga Bwin, même si le FC Porto est l'un des leaders du classement, avec 41 points, Benfica est l'équipe qui se détache par les chiffres, individuels et collectifs, dans la compétition : un registre qui parmi les principales ligues européennes n'a de parallèle qu'en Angleterre et en Allemagne.

Dans le Championnat National, les aigles possèdent la meilleure attaque, le meilleur buteur et le meilleur assistant de la compétition. Actuellement, seul Liverpool et le FC Bayern accompagnent le Glorioso dans ce registre.

En Liga Bwin, Benfica a déjà inscrit 46 buts (3,07 par match), et enregistre huit buts de plus que son rival direct, le FC Porto, avec 38. L'attaquant Darwin, avec 13 buts en 13 matches disputés, occupe la première place de la liste des meilleurs buteurs.

Rafa est aussi sous le feu des projecteurs en 2021/22. Avec 13 passes décisives – le meilleur registre de sa carrière –, l'athlète des aigles est le roi des passes décisives de la Liga Bwin et entre les six meilleures ligues du Vieux Continent.

Benfica-Marítimo

En Angleterre, le Liverpool, mené par Jürgen Klopp, possède l'attaque qui concrétise le plus en Premier League, avec 50 buts (2,78 par rencontre), et a Salah comme meilleur buteur, avec 15 buts (meilleur buteur de la compétition). En Bundesliga, le FC Bayern dicte les règles du jeu. En première place du classement, c'est également l'équipe avec le plus de buts inscrits : 56 (4,31 par match). De plus, le FC Bayern possède le meilleur buteur de la compétition, Lewandowski, avec 19 buts, et le meilleur assistant, Thomas Müller, avec 13.

Si nous nous concentrons sur l'influence directe dans les buts – finalisations et passes pour le but –, nous vérifions que Rafa n'est que dépassé par  Salah (Liverpool), qui a eu une influence directe dans 23 des 50 buts des reds. L'attaquant du Benfica a participé à 20 buts des aigles : 13 passes décisives et sept buts.

Texte: Marco Rebelo
Photos: Archive / SL Benfica
Dernière actualisation: mardi 21 décembre 2021

Nous utilisons des cookies pour enrichir votre expérience de navigation.
En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies.

Accepter