Football

04 octobre 2022, 12h13

Le Stade du Sport Lisboa e Benfica reçoit, ce mercredi 5 octobre, à 20h00 [portugaises], le match pour la 3e journée du groupe H de la Ligue des Champions, entre le SL Benfica et le Paris Saint-Germain, leaders du groupe (tous deux avec six points) et des ligues portugaise et française, respectivement. 

Ce sera le 7e match officiel entre les deux équipes dans une compétition de l'UEFA. Les Aigles ont un léger avantage dans l'historique des rencontres avec trois victoires contre deux de l'adversaire – qui n'a jamais remporté de victoire sur le terrain des Aigles – et un match nul. 

Historique
des matches
Date Match Compétition
10/12/2013 Benfica-PSG
2-1
 Ligue des
Champions
2013/14
Groupes
02/10/2013  PSG-Benfica
3-0
Ligue des 
Champions
2013/14
Groupes 
17/03/2011  PSG-Benfica
1-1
Ligue
Europa
2010/11
Huitièmes
10/03/2011  Benfica-PSG
2-1
Ligue
Europa
2010/11
Huitièmes
15/03/2007  Benfica-PSG
3-1
Coupe UEFA
2006/07
Huitièmes 
08/03/2007  PSG-Benfica
2-1
Coupe UEFA
2006/07
Huitièmes 

Historiquement parlant, il convient de rappeler le palmarès de l'adversaire des Aigles. Fondé en 1970, le Paris Saint-Germain compte sur deux titres internationaux (1 Coupe des Coupes et 1 Coupe Intertoto) et 45 titres nationaux (10 Championnats de France, 14 Coupes de France, 11 Trophées des Champions, 9 Coupes de la Ligue et 1 Championnat de la II Division).

Les deux équipes arrivent en 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions en passant un bon moment. Le SL Benfica, malgré le match nul à Guimarães (0-0), continue comme leader isolé de la Liga Bwin et avec un registre de 13 victoires sur les 13 matches antérieurs à la rencontre avec le Vitória SC ; le PSG, comme les Aigles, n'a pas encore perdu cette saison et sort de sept victoires consécutives, la dernière en date étant celle contre Nice (2-1) pour la 9e journée de Ligue 1. Pour ce match, l'entraîneur Christophe Galtier a aligné son équipe en 3x4x3 avec le onze départ suivant : Donnarumma ; Mukiele, Sérgio Ramos, Marquinhos ; Hakimi, Bernat, Fabián Ruiz, Vitinha ; Lionel Messi, Neymar et Ekitiké.

Raio-X Benfica-PSG

L'Estádio da Luz va accueillir une constellation de plusieurs étoiles, où les français sont, d'après Transfermarkt, l'une des équipes avec l'effectif le plus cher du football européen, évalué à plus de 890 millions d'euros, et avec le top 5 des footballeurs avec la valeur la plus importante sur le marché : Mbappé (160 millions d'euros), Neymar (75 M€), Marquinhos (70 M€), Hakimi (65 M€) et Messi (50 M€).

En plus de ces noms, lumière sur Renato Sanches, footballeur formé au Benfica Campus, premier d'une longue liste de joueurs qui ont représenté les deux clubs, où figurent, par exemple, Humberto Coelho, João Alves, Valdo, Ricardo Gomes, Hugo Leal, Laurent Robert, Di María… À noter également que Julian Draxler, l'international allemand qui représente le SL Benfica en tant que joueur prêté par les français, est éligible pour affronter le PSG.

Sur cette édition des phases de groupes, le Benfica et le PSG ont des parcours assez similaires avec deux victoires en deux matches, six points et un haut de tableau ex aequo. Wyscout nous montre d'autres statistiques au delà des résultats

Benfica-Maccabi Haifa

En prenant en compte plusieurs paramètres, Benfica est en tête pour la possession de balle, les tirs, les centres, les corners, les tirs concédés et les interceptions ; le PSG est meilleur pour les dribles et les un-contre-un, les touches dans la surface et les passes

En possession de balles, les Aigles comptent 54 % de réussite contre 52 % pour son adversaire ; ils comptabilisent 33 tirs contre 31 mais l'équipe française concrétise plus souvent (33 % contre 38 %) ; les Aigles centrent davantage (29 contre 20) et sont plus efficients (45 % contre 20 %) ; ils disposent de plus de corners en leur faveur par match : six contre cinq et subissent moins de contre-attaques : 17 contre 23 ; ils comptent également plus d'interceptions que le Paris Saint-Germain (102 contre 71). 

À l'inverse, le club parisien est plus adroit dans les dribbles et le jeu en un-contre-un (64 contre 60), mais les Aigles ont plus de réussite (55 % contre 53 %). Le PSG a plus de touches dans la surface adverse (60 contre 41) et a réalisé plus de passes : 1129 (91 % de réussite) contre 1021 (87 % de réussite).

Texte: Marco Rebelo
Photos: Archive / SL Benfica et Site / PSG
Dernière actualisation: mardi 4 octobre 2022

À lire aussi

Nous utilisons des cookies pour enrichir votre expérience de navigation.
En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies.

Accepter