Football

06 octobre 2022, 00h05

La visite du PSG au Benfica s’est soldée par un match nul (1-1). D’abord mené injustement, Benfica s'est battu et a égaliségrâce à Danilo qui a repris de la tête un centre d'Enzo dans son propre but. Avec le soutien de plus de 60 000 supporters dans les tribunes de l'Estádio da Luz, les Aigles ont terminé la 3e journée du groupe H de la Ligue des Champions avec sept points, à égalité avec les champions français.

En zone d’interview, Odysseas, António Silva et Gonçalo Ramos ont analysé la rencontre et considéré que Benfica a su montré son potentiel pour gagner face au PSG, par les opportunités qu’ils ont créées et par les qualités défensives déployées par toute l’équipe.

Odysseas

ODYSSEAS

« Nous avons fait un pressing très haut et c’est là que notre défense a commencé » 

« C’était un match incroyable, agréable à regarder et nous méritons le match nul. C’était un match difficile, mais ouvert et nous avons montré que nous pouvions être au même niveau que ces équipes de top niveau. Nous nous sommes battus à chaque match et nous devons continuer comme ça. J'ai essayé de donner le meilleur de moi-même, de défendre face aux frappes des adversaires, mais je dois souligner que toute l’équipe a très bien défendu. Tout le monde a aidé du point de vue défensif et c’était fantastique. Nous avons pressé très haut et c’est là que notre défense a commencé. Maintenant nous avons sept points et c’est très positif. Nous montrons un bon football et l’ambiance créée par les supporters au Stade était incroyable, je félicite toute l’équipe. » 

António Silva

ANTÓNIO SILVA

« Nous avons su comment affronter un requin européen » 

"« C’était un bon match de l’équipe. Nous sommes bien entrés [dans le match] et nous avons créés deux ou trois opportunités qui auraient dû nous donner l‘avantage, mais le PSG a des joueurs avec beaucoup de qualités. Messi a mis un but, nous sommes allés chercher le résultat et nous en avons également mis un. En deuxième mi-temps, nous avons un peu souffert de leur puissance, mais nous savions comment affronter un requin européen et c'était le plus important. Nous n’avons pas remporté les trois points, mais le nul n’est pas un mauvais résultat pour nous. Nous continuons dans la lutte pour la première place [du groupe H] et nous allons à Paris [pour la 4e journée] avec l’ambition de continuer de lutter pour cette même [première] place. Avec l’aide de mes coéquipiers qui m’ont transmis beaucoup d’informations pour que je sois plus serein, et avec des coéquipiers de qualité, c’est toujours plus facile de faire de bons matchs. C’est ce que j’ai essayé de faire [sous-entendu : un bon match]. » 

Gonçalo

GONÇALO RAMOS

« Nous avions les opportunités pour gagner » 

« Nous ne sommes jamais entrés sur le terrain avec l’ambition de faire match nul, cela n’existe pas au Benfica. Nous jouons toujours pour gagner et c’est visible [pendant les matchs]. Nous avions les opportunités pour gagner le match. Marquinhos est l’un des meilleurs défenseur central au niveau mondial et affronter ce type de joueurs m’aide à grandir. [Entendre les éloges de Marquinhos] est un signe de reconnaissance. Je dois continuer de travailler et j’essaie de donner le meilleur. Je crois que chaque équipe de ce groupe peut en battre une autre. Nous sommes à égalité [avec le PSG] à la tête de ce groupe et nous sommes les équipes les plus fortes jusqu’à maintenant, mais il reste encore trois journées et beaucoup de points à se disputer. » 

Texte: Rédaction
Photos: Isabel Cutileiro et Tânia Paulo / SL Benfica
Dernière actualisation: jeudi 6 octobre 2022

À lire aussi

Nous utilisons des cookies pour enrichir votre expérience de navigation.
En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies.

Accepter